Comment surmonter la peur du changement ?

peur du changement

Le changement… Je crois qu’il s’agit d’un mot qui effraie énormément de personnes. Pourquoi changer ? A quoi bon changer ses habitudes ? Pourquoi vouloir changer un processus auquel on est déjà habituées ? Le changement est méchant et effrayant parce que la routine est réconfortante. Mais quand on refait les choses inlassablement et qu’on n’a aucun résultat positif. Peut-être qu’il faudrait affronter sa peur du changement et prendre les mesures nécessaires. Oui mais comment ?

Penser au pire scénario

Ce qui nous fait peur quand on pense au changement, c’est le fait de mettre un pied dans quelque chose de complètement nouveau, différent. C’est naturel de vouloir rester en territoire connu. La peur du changement vient du fait que comme on ne sait pas à quoi s’attendre, nous faisons tout pour nous protéger. Pour surmonter cette peur, il faut justement laisser libre court à son imagination. Tu souhaites changer de carrière ? Ou changer de vie ? Note tous les scénarios catastrophes qui pourraient arriver, même le pire du pire. Ensuite, demande-toi combien de chances as-tu pour que ce scénario se produise ? Très peu.

Quand je décide de faire quelque chose de « fou », j’ai toujours tendance à conclure par « au pire je meurs. » Donc même si ton scénario catastrophe devait arriver, la pire des choses serait sans doute la mort. Et dans la mesure où de toute façon, on ne peut pas échapper à la mort…

Exemple : si je décide de quitter mon travail actuel pour en faire un qui me donne du sens. Je vais toujours moins d’argent pendant plusieurs mois, je n’aurais plus assez d’argent pour payer mon loyer, je vais finir à la rue, mes proches auront honte de moi, je vais faire la manche, je vais finir par me prostituer, je vais devenir alcoolique, je vais mourir en plein hiver. Angoissant, je sais. Mais vraiment ? Tu n’as aucune famille ou aucun ami qui pourraient t’héberger quelques semaines ? Tu ne trouveras aucun job alimentaire à mi-temps le temps de trouver quelque chose qui t’intéresse ?

Peur ou malheur : quel est le sentiment le plus fort ?

Quand on veut changer c’est que quelque chose ne va pas. On le ressent au fond de soi, cette soif de changement. Deux sentiments vont s’affronter : la peur du changement et le malheur de la situation actuelle. Ma question pour toi : préfères-tu prendre le risque de changer ta vie en allant vers l’inconnu avec une chance sur deux d’être plus heureuse ou garder des habitudes qui t’empêchent d’être heureuse et en sachant (sois honnête) que les choses ne vont pas changer positivement. Quel parti préfères-tu prendre ?

Face au changement, nous sommes tous les mêmes : comme des bébés qui veulent apprendre à marcher. Nous sommes confortable à quatre pattes mais on voit les autres sur leurs deux pieds. Il ont l’air de mieux se déplacer. D’un seul coup, on se dit que ce n’est pas juste d’être plus bas. Ça nous rend un peu triste donc on se dit qu’on va essayer. On s’appuie sur des supports pour tenir debout. On teste, on se dit qu’on ne va pas y arriver. Parfois on nous aide, parfois on nous regarde. Premier pas, deuxième pas. Et bim, on retombe, on a peur. Mais on est quand même malheureux de ne pas y arriver. La volonté entre en jeu.  Alors on réessaye, une, deux plusieurs fois et finalement on y arrive.

***

La vie fonctionne comme ça : on sent au fond de nous qu’on aspire à autre chose. Sauf qu’il faut oser faire les premiers pas : les supports ne manquent pas et trébucher est une étape obligatoire. Il faut savoir faire preuve de volonté pour surmonter la peur du changement. Et parfois, on manque de volonté parce que c’est dur… c’est à ça que sert notre entourage, à nous aider.


Ne loupe aucun article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *