[Lecture] Les 4 accords Toltèques changeront ta vie

photo livre les 4 accords toltèques

J’ai lu (ou écouté) et continue de lire plusieurs livres sur le développement personnel et l’épanouissement de soi. Et s’il y a bien un livre que je conseillerais à la terre entière, c’est Les Quatre Accords Toltèque de Don Miguel Ruiz.

Pourquoi les 4 accords Toltèques changeront ta vie ?

Le sous-titre du livre est « La voie de la liberté personnelle ». Et c’est exactement ce que ce livre apporte. Les 4 accords toltèques nous apprend à nous détacher de tout ce que l’on croit vrai : on se détache en fait de la peur. La peur est l’émotion par laquelle nous sommes contrôlées. La peur de la mort, la peur de déplaire, la peur de ne pas trouver sa place, la peur d’être soi… Chacune des pages nous apprend à nous détacher de ces peurs. Je me suis surprise à hocher la tête ou à dire « aaaaaaaaah » à plusieurs reprises. Ce ne sont pas des exemples confus, ce sont des choses concrètes qui sont évoquées. Mais comme tout livre de développement personnel, il faut être ouverte et motivée pour comprendre Les Quatre Accords Toltèques.

Que votre parole soit impeccable

Nous n’avons pas toujours conscience de l’impact de nos mots, comme je te le disais dans mon article « As-tu conscience de la puissance de tes mots ? » Don Miguel Ruiz nous rappelle la base élémentaire de toute relation humaine saine : « si tu n’as rien de positif à dire, ne dis rien« . Pourquoi juger et critiquer l’Autre ? Nourrir tes pensées de choses négatives (en jugeant ou critiquant) c’est aller contre toi-même. C’est mettre du poison dans ton esprit. Tu ne rends service à personne. Surtout pas à toi en utilisant tes mots à mauvais escient. Les gens libres et heureux ont mieux à faire que de critiquer les autres.

Quoi qu’il arrive n’en faites pas une affaire personnelle

Ah, l’être humain et son égo… On a tendance à tout prendre personnellement alors qu’en réalité, chacun sa vie. Ce que les autres disent, la façon dont ils te jugent ne dépend que d’eux en réalité. Quand tu te fais insulter, critiquer ou engueuler, c’est par rapport aux critères, valeurs de la personne qui parle, pas par rapport à toi. Cela fonctionne également avec les compliments. Les gens te complimentent par rapport à leur vécu, n’attend pas des autres de définir ta valeur. Les exemples que donne Don Miguel Ruiz pour exprimer ce deuxième accord toltèque sont frappants et permettent de se détacher, dans la vie de tous les jours des paroles des autres et ne pas attendre leur validation.

Ne faites pas de suppositions

C’est le sujet d’une de mes vidéos sur YouTube (n’hésite pas à t’abonner :D)

Pour faire simple : en faisant des suppositions, on s’auto-persuade de choses qui ne sont pas vraies. On en veut aux autres et HOP, on s’empoisonne. On empoisonne notre esprit en reprochant aux autres des choses dont elles n’ont pas conscience. Cela fonctionne aussi dans le sens inverse. On suppose, parce qu’une personne fait quelque chose de gentil, qu’elle nous aime bien. Et là, on se met à construire plein de choses autour alors qu’en fait, la personne est naturellement gentille et n’avait aucune intention particulière.

Faites toujours de votre mieux

C’est sans doute l’accord toltèque qui m’a le plus marqué car il est lié au changement (c.f l’article « Pourquoi ne réussit-on pas à changer nos habitudes ? »). Les Quatre Accords Toltèque que Don Miguel Ruiz partagent, sont intenses car ils déconstruisent de nombreuses habitudes. Ce dernier accord nous donne l’autorisation de nous tromper. Le tout, c’est d’accepter qu’il faut du temps pour réussir à appliquer tous ces accords. Qu’il faut toujours faire de son mieux pour donner le meilleur de nous-même et ne pas s’empoisonner la vie.

As-tu lu Les Quatre Accords Toltèques ? Qu’en as-tu pensé ? N’hésite pas à partager ton avis en commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *