Pourquoi il faut (aussi) accepter la tristesse

accepter la tristesse

La tristesse. Ce sentiment si néfaste que l’on a l’habitude de cacher, de refouler même. Je suis la première a dire qu’il ne faut pas s’apitoyer sur son sort. L’existence même de ce blog cible le bonheur. Aujourd’hui cependant, j’aimerais te dire pourquoi la tristesse est également bénéfique.

J’ai récemment discuté avec une personne qui me disait qu’elle refusait d’être triste. Que la tristesse est un synonyme de faiblesse. Cette personne ressentait la tristesse mais refusait de la laisser s’exprimer. Pour elle, la refouler, faire comme si elle n’existait était la meilleure façon d’agir. Adopter une pensée positive ne signifie pas d’être toujours heureuse. Evidemment, je ne parle pas d’un état de dépression ou de deuil. Je parle du sentiment de tristesse que l’on peut parfois ressentir suite à une mauvaise journée, une rupture, une mauvaise nouvelle… Alors j’aimerais mettre l’accent là-dessus dans cet article : il faut accepter la tristesse pour aller de l’avant.

Se reconnecter avec ses émotions

Être triste, c’est ressentir une émotion négative forte. C’est douloureux alors qui voudrait s’infliger cela ? C’est tellement plus simple de mettre un mouchoir sur cette émotion, de la ranger dans un coin de son cerveau. Cependant, accepter la tristesse c’est se reconnecter avec ses émotions profondes. C’est accepter de vivre ses émotions pour mieux les contrôler, mieux les appréhender. Se reconnecter avec ses émotions permet de mieux se connaître, d’approfondir la connaissance de soi. Et quand on se connait sous toutes ses coutures, on s’aime soi-même.

Comprendre d’où vient la tristesse

Cela demande un travail d’introspection qu’il est difficile d’entreprendre. Mais comprendre d’où vient la tristesse, ce qui la provoque réellement c’est un énorme pas vers l’acceptation. Par exemple, si une personne te dit quelque chose qui t’attriste, pourquoi cela te touche ? Est-ce la personne ou le commentaire qui est responsable de cette tristesse ? Est-ce parce que c’est une personne dont l’avis t’importe énormément ? Parce que tu l’aimes ou parce que tu la respectes ? Est-ce parce qu’il s’agit d’un sujet sensible qui te touche plus particulièrement ? Parce c’est quelque chose sur lequel tu essaies de travailler et que tu t’es sentie découragée ? Comprendre d’où vient la tristesse pour mieux cibler le réconfort et moins prendre les choses à coeur.

Prendre le temps d’être triste

Tout comme on savoure les moments de bonheur, il faut prendre le temps pour la tristesse. Je ne dis pas qu’il faut s’apitoyer sur son sort indéfiniment. Mais il faut prendre le temps d’accepter d’être triste et de vivre cette triste comme on la ressent. Faire l’autruche et faire comme si tout allait bien n’a rien de positif, ni constructif. Essayer de « rester digne », c’est se voiler la face et remettre à plus tard le moment de craquage. Car on fini toujours par craquer. Tu penses que non ? Si ce n’est pas aujourd’hui, tu vas te forger une carapace qui t’empêchera d’être pleinement heureuse. Crois-moi, il vaut mieux être triste et malheureuse quelques temps que le reste de ta vie et te destiner à reproduire les mêmes erreurs.

Je vais te donner l’exemple d’une rupture amoureuse car c’est l’exemple le plus récent que j’ai sous la main. J’ai défini une période de tristesse pour être totalement égoïste et totalement désespérée. Je me suis laissé un week-end pour m’apitoyer sur mon sort, rester dans ma chambre, dans le noir, à regarder séries et films, à pleurer comme une madeleine, embêter mes amis avec des messages de désespoir et d’auto apitoiement. Pleurer indéfiniment n’aurait servi à rien, mais me laisser le temps d’être triste a fait que j’ai pu me relever et me remettre sur pieds, me concentrer sur mes projets et rédiger cet article !

2 pensées positives à propos de “Pourquoi il faut (aussi) accepter la tristesse

  1. Lucia

    Super article 🙂
    J’ai mis longtemps à comprendre que c’est important d’accepter la tristesse, pour se comprendre soi même et aller de l’avant.

    Répondre

    1. Windy

      Avoir ce déclic n’est pas toujours évident mais lorsqu’on l’a, on réalise à quel point on faisait fausse route ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *